L’État du califat

 

Couverture de L'État du califat

L’État du califat

La société sunnite irakienne face à la violence (1991-2015)

Faleh A. Jabar (1946-2018)

 
 
Date de parution : 14 mars 2024
 
Prix : 20,00 €
 
La traduction de ce livre a bénéficié du soutien de l’Institut français du Porche-Orient (Ifpo UMIFRE 6, CNRS/MEAE, USR3135) et du Centre national du livre.
 
« L’État islamique est à la fois un mouvement et une idéologie, et il reflète un courant social depuis longtemps présent au sein des univers arabe et islamique, même s’il a revêtu différentes formes et que les forces qui l’ont incarné se sont transformées. Mais sa récente et fracassante montée en puissance est indéniablement liée à la crise de l’État irakien et à son impuissance – si ce n’est son opposition – face à deux revendications fondamentales : l’ouverture démocratique et l’intégration de la pluralité. En ce sens, l’instauration de l’État du califat illustre avant tout la crise existentielle de l’État irakien et son incapacité à concevoir des politiques reconnaissant la multiplicité des identités qui composent nos sociétés arabes orientales. Un siècle après sa création dans un contexte colonial, l’État irakien demeure porteur d’une logique centrée sur l’hégémonie d’une identité face aux autres. »

Faleh A. Jabar

.

Caractéristiques

Livre broché
Nb de pages : 222 p.
ISBN-13 :  979-10-97093-42-6
Format : 14,5 x 22,5
Prix : 20 €

PDF
ISBN-13 : 979-10-97093-43-3
Protection technique e-livre : Aucun
Prix : 9,99 €

Acheter ce livre

À notre libraire Le Comptoir des presses d’universités 

Au format PDF sur i6doc. la librairie des documents scientifiques

Lire ce livre

Télécharger les premières pages du livre au format PDF

Feuilleter les premières pages du livre sur Calaméo


 

Quatrième de couverture

« L’État islamique est à la fois un mouvement et une idéologie, et il reflète un courant social depuis longtemps présent au sein des univers arabe et islamique, même s’il a revêtu différentes formes et que les forces qui l’ont incarné se sont transformées. Mais sa récente et fracassante montée en puissance est indéniablement liée à la crise de l’État irakien et à son impuissance – si ce n’est son opposition – face à deux revendications fondamentales : l’ouverture démocratique et l’intégration de la pluralité. En ce sens, l’instauration de l’État du califat illustre avant tout la crise existentielle de l’État irakien et son incapacité à concevoir des politiques reconnaissant la multiplicité des identités qui composent nos sociétés arabes orientales. Un siècle après sa création dans un contexte colonial, l’État irakien demeure porteur d’une logique centrée sur l’hégémonie d’une identité face aux autres. » Faleh A. Jabar   Table des matières

Introduction
 
Partie I – Un bond vers le passé
 
Chapitre 1. La confessionnalisation de la société sunnite (1991-2003)
Chapitre 2. La perte de l’État (2003-2006)
Chapitre 3. La greffe takfiriste et son rejet (2006-2010)
Chapitre 4. Une marginalisation accrue (2010-2014)
 
Partie II – L’État du califat
 
Chapitre 5. La conquête de Daech
Chapitre 6. Le monde tribal face à l’État islamique
Chapitre 7. Rente, pillage et administration
Chapitre 8. Utopie et vengeance
 
Conclusion
 
Annexes
 
Annexe 1 – Tribalisme et pouvoir
Annexe 2 – Chrétiens et yézidis dans l’État du califat
Annexe 3 – Mossoul sous Daech : la colonie pénitentiaire
Annexe 4 – Le cas de Tall Afar dans la province de Ninive



Citer ce billet
diacritiques (2024, 21 février). L’État du califat. Diacritiques Éditions. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvsn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search